L' Argonaute

L'argonaute 2.0

  • sélection BD et jeux sur la Grande guerre

    Couverture de Les poilus -1- Frisent le burn-outLes Poilus T1 : Frisent le burn-out 

    Une BD de Guillaume Bouzard chez Fluide Glacial - Prix 10.95€

     

    Tous les poilus vous le diront : la guerre 14-18 n'a pas été une partie de plaisir...

    se lever tous les matins pour aller embrocher du boche n'est pas donné à tout le monde et c'est souvent la mort dans l'âme que nombre de soldats commencent leur journée dans les tranchées.

    Partager l'intimité de ces hommes, c'est un peu les aider dans leur combat journalier...

    c'est être aussi un peu poilu à votre tour, c'est marcher dans la boue, faire ses besoins dans les feuillées,

    manger du rat cuit ou découvrir le trésor des templiers. On ne s'ennuie jamais dans les tranchées...

    entrez et venez, vous aussi, découvrir ce monde dur, certes, mais tellement grisant.

     

     

     

     

    Les Poilus - le jeu - Prix : 20€

    Création de Fabien Riffaud & Juan Rodriguez - Dessiné par Tignous - Édition Sweet Games

    Jeu de 2 à 5 joueurs - Age : 10+ - Temps de jeu : 30min 

    2 Août 1914 - Sur la grand-place du village, le groupe d'amis inséparables contemple, incrédule, l'ordre de Mobilisation Générale placardé sur la mairie. Depuis plusieurs semaines, la lecture de la presse était devenue très inquiétante mais la brutalité de l'annonce surprend tout le monde. Sans avoir la moindre idée de l'enfer dans lequel ils vont être plongés, ils se font la promesse de rester solidaires pour revenir tous ensemble quoi qu'il advienne. Malheureusement, la réalité qu'ils vont affronter sera bien au-delà de leurs pires craintes.

    Les poilus est un jeu coopératif qui se propose de parler des tranchées de manière ludique.

     

    Couverture de Notre Mère la Guerre -INT- Le récit complet

    Notre mère la guerre - récit complet

    Une BD de Kris & Maël chez Futuropolis - Prix : 49€

     

    Notre Mère la Guerre est un récit, sous des allures d'enquête policière, qui prend la guerre comme sujet principal. Un récit qui aborde la question de ce Mal Absolu qu'est la guerre, à travers l'affrontement de deux hommes en plein coeur des tranchées françaises : un caporal et un lieutenant de gendarmerie, un socialiste antimilitariste et un militant catholique et patriote. Janvier 1915. Champagne pouilleuse. Cela fait six mois que l'Europe est à feu et à sang. Six mois que la guerre charrie ses milliers de morts quotidiens. Mais sur ce lieu hors de raison qu'on appelle le front, ce sont les corps de trois femmes qui font l'objet de l'attention de l'état-major. Trois femmes froidement assassinées. Et sur elles, à chaque fois, une lettre mise en évidence. Une lettre d'adieu. Une lettre écrite par leur meurtrier. Une lettre cachetée à la boue des tranchées, sépulture impensable pour celles qui sont les symboles de la sécurité et du réconfort, les ultimes remparts même de l'Humanité. Des femmes... C'est impossible. Tout s'écroulerait. Ou alors c'est la guerre elle-même qu'on assassine...

     

     

     

     

    Traces de la Grande guerre - Collectif - Prix : 22€

    Abouet M. - Adlard C. - Armitage S. - Baudoin E. - Diaz Canales J. - Ducoudray A. - Efa - Gündüz E. - Hautière R. - Hiroyuki O. - Kelly J. - Kris - Lapière D. L'atelier Virtuel - Lomasko V. - Maël - McKean D. - Mimiko - Morisson R. - Morvan J.D. - Niimura K. - Phillips S. - Rankin I. - Riff Reb's - Samana A. - Scie-Tronc - Sen O. - Talbot B. - Tablot M. - Von Kummant T.

     

     

    Dix-huit histoires courtes, écrites et dessinées par des auteurs du monde entier, questionnent l'empreinte que la Première Guerre mondiale continue à poser sur notre monde contemporain.

    Ce qu'il en reste, en somme...

     

     

     

     

     

    Couverture de Verdun (Holgado) -1- Avant l'orageCouverture de Verdun (Holgado) -2- L'agonie du fort de vauxCouverture de Verdun (Holgado) -3- Les fusillés de Fleury

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Verdun T1 à 3 - Prix 14.50€ le tome 

    Une BD de Le Naour - Marko - Holdago chez Grand Angle

    T1 : Décembre 1915, les Allemands semblent préparer une attaque d'envergure sur l'un des points stratégiques de la ligne de défense française, à Verdun. Mais le Maréchal Joffre se refuse à renforcer la zone, persuadé que la vraie bataille se jouera en Champagne. Janvier 1916, l'attaque ne fait plus le moindre doute. Seul un miracle pourrait sauver Verdun. Et le miracle se produit : pendant des jours, la pluie s'abat sur la ville, repoussant l'offensive des troupes allemandes.

    T2 : Juin 1916. Pour s'emparer de Verdun, les Allemands doivent faire sauter le verrou du fort de Vaux. A la tête de cette forteresse aux avant-postes des lignes françaises, le commandant Raynal sait qu'il ne pourra pas tenir très longtemps face à l'offensive ennemie. Encerclés, assiégés, assoiffés, les Français repliés dans les souterrains du fort se battent avec acharnement six jours durant dans l'obscurité des tunnels, en espérant l'arrivée de renforts ou une contre-offensive salvatrice.
    Une résistance aussi héroïque que désespérée.

    T3 : Dans sa dernière lettre à sa femme, le 11 juin 1916, le sous-lieutenant Gustave Herduin, fusillé sans jugement sur le champ de bataille de Verdun, clame son innocence. Pour son épouse Fernande commence alors une bataille judiciaire de longue haleine pour obtenir sa réhabilitation. Plainte contre les chefs qui ont condamné arbitrairement son mari, polémique de presse, scandale parlementaire, tout est bon pour alerter l'opinion et forcer la main au ministre de la Guerre qui ne veut pas rouvrir le dossier.
    L'histoire vraie de dix ans de combat, une histoire d'amour et de fidélité, au nom de la justice et de l'honneur.

    Jean- Corentin Carre, L'enfant soldat - Intégrale - Prix : 29€

    Une BD de Bresson - Chouin -Duval - Larme -Simon chez Paquet édition

    Jean-Corentin Carré est né le 9 janvier 1900. Témoignant d'une certaine précocité intellectuelle, le jeune homme se montre doué pour les études. En 1912, son maître d'école le recommande au percepteur de sa ville, qui l'emploie comme commis aux écritures, une carrière vite interrompue par la déclaration de guerre. Le père de Jean-Corentin, mobilisé, part pour le front. Son fils veut le suivre, mais, à 14 ans sa demande d'engagement volontaire est refusée.
    En avril 1915, il annonce à ses parents sa décision de quitter la France mais se présente au bureau de recrutement de Pau, où il déclare s'appeler Auguste Duthoy, né le 10 avril 1897 à Rumigny. Il est incorporé. Jean-Correntin est sur le front de Verdun en 1916. Il est toujours volontaire pour les missions périlleuses, est apprécié de ses hommes. Il est nommé pour une seconde citation au mérite en sauvant au périple de sa vie une grande partie des ses poilus d'une mort annoncée.
    Il prend soudainement conscience que sa place n'est plus dans ces lieux où l'enfer et la mort rôdent. Il veut retrouver sa place d'enfant, retourner étudier à l'école et vivre normalement, comme un gosse de son âge. Sa demande de changement d'arme a été acceptée. Il va pouvoir intégrer une célèbre escadrille d'aviation et pouvoir se battre dans les airs ! Il réalisera des exploits, sera même rapidement décoré jusqu'à sa mort héroïque à l'âge de 18 ans dans un combat aérien.

     

     

     

    Amère patrie - Intégrale 

    Une Bd de Blier & Lax chez Aire Libre - Prix : 22€

     

    Jean Gadoix, Ousmane Dioum ; deux jeunes gens que rien ne destinait à se rencontrer, jetés dans les mêmes tranchées en 1914... L'un sera fusillé sur une fausse accusation, l'autre survivra à la guerre mais subira l'offense répétée du racisme ordinaire, dans cette France des années 1920. À travers les destinées particulières de Jean et d'Ousmane, c'est le destin d'une génération sacrifiée mais aussi le combat quotidien de femmes contre l'injustice, le mensonge et la calomnie, que nous raconte Lax sans complaisance ni faux-semblants, avec l'oeil de la vérité.

    Cette toute première oeuvre de Frédéric Blier signe aussi l'entrée de Lax chez Aire Libre : un duo élève-professeur qui devient un binôme professionnel sur cette fresque historique et intimiste qui rend hommage aux veuves de guerre comme aux soldats émigrés que leur implication n'a pas réussi à protéger de la haine.

    Cette aventure humaine, qu'elle soit artistique ou narrative, est aujourd'hui rééditée en intégrale dans son prestigieux label d'origine, dans une nouvelle maquette. Un récit fort et plein d'émotions, à la beauté intacte.

     

     

    Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918

    Une adaptation graphique de Fredman chez La découverte - Prix : 24.90€

     

    Tonnelier originaire de l’Aude, Louis Barthas est envoyé au front dès 1914. Démobilisé en 1919, il met au propre ses notes prises tout au long du conflit. Militant socialiste et écrivain à son insu, le caporal Barthas a observé jour après jour la vie dans les tranchées : les rats, la boue, les bombes…
    Avec une plume extraordinaire et un étonnant sens de l’humour, il décrit les poilus livrés en masse à une mort anonyme, les chefs assoiffés de gloire, mais aussi les Allemands, qu’on appelle « ennemis » mais avec lesquels on fraternise à l’abri des regards.
    Publiés aux éditions Maspero en 1978, les Carnets de guerre de Louis Barthas sont devenus un classique, traduit dans de nombreux pays. Fredman met son trait au service de cette œuvre unique. Composée d’extraits soigneusement sélectionnés, respectant l’esprit et la lettre des Carnets originaux, son adaptation graphique donne une nouvelle vie à ce témoignage exceptionnel.

     

     

    La petite fille qui voulait voir la guerre - histoire complète 

    Une Bd de Le Naour & Galland chez Grand Angle - Prix : 14.50€

     

    Clémence a 10 ans et vit à Charnay-Lès-Mâcon. Elle doit présenter un exposé à sa classe, mais n’a aucune idée de ce dont elle peut parler. En passant devant le monument aux morts, elle remarque son nom de famille. Elle a donc un ancêtre qui est mort pour la France pendant la Première Guerre mondiale. Le voilà son sujet d’exposé !  En cherchant dans le grenier de ses grands-parents, mais aussi dans les archives départementales, Clémence va faire connaissance avec son aïeul et découvrir une autre histoire de la Grande Guerre, celle que l’on ne voit jamais : celle de l’arrière, loin des tranchées.

     

     

×